Go to Naturalis.nl

Search results

Query: journal: "Zoologische Mededelingen"

AuthorJ. Forest
TitleSur un nouveau genre de Diogenidae (Crustacea Paguridae) de l'Atlantique sud-américain, Loxopagurus gen. nov., étabili pour Pagurus loxochelis Moreira
JournalZoologische Mededelingen
Volume39
Year1964
Issue30
Pages279-296
ISSN0024-0672
AbstractPagurus loxochelis a été décrit et figuré par C. Moreira (1901, p. 24 pl. 2 fig. 1, 1a-f) d'après un unique exemplaire mâle provenant de Bahia.
L'auteur ne plaçait pas sans hésitation cette espèce dans le genre „Pagurus" Fabricius (= Dardanus Paulson) 1). Il constatait en effet que le flagelle des antennes était orné de longues soies, alors qu'il était nu chez les autres "Pagurus". Considérant cependant que Miers (1881, p. 275-276) avait décrit Pagurus imperator et P. granulimanus comme possédant des antennes, non pas nues, mais faiblement ciliées, il choisissait d'étendre l'acception du genre, plutôt que d'en décrire un nouveau pour une unique espèce.
Précisons immédiatement que la raison invoquée par Moreira pour rattacher P. loxochelis au genre „Pagurus", à savoir l'existence dans ce dernier d'espèces à flagelles antennaires nus et d'espèces à flagelles antennaires ciliés, n'est pas valable. Tous les représentants du genre portent des cils microscopiques sur le bord antérieur des articles du flagelle et ne diffèrent en rien de P. imperator à cet égard. Quant à P. granulimanus, si nous avons été amené à en faire le type d'un genre nouveau, Pseudopagurus (Forest, 1952, p. 800), c'est en nous fondant sur d'autres caractères. En fait, la présence de longues soies plumeuses, au lieu de très courts cils, sur les articles du flagelle antennaire oppose Pagurus loxochelis aussi bien à Dardanus qu'à Pseudopagurus, genres par ailleurs fort éloignés Tun de l'autre. Si de rèelles affinités lient l'espèce de Moreira au second, c'est sur d'autres points qu'elles portent, comme nous le verrons plus loin.
Il me semble pas que de nouvelles captures de Pagurus loxochelis aient été signalées depuis 1901.
En 1952, en établissant Pseudopagurus, nous notions (Forest, 1952b,
Classification42.74
Document typearticle
Download paperpdf document http://www.repository.naturalis.nl/document/150099