Go to Naturalis.nl

Search results

Record: oai:ARNO:318965

AuthorG. Demoulin
TitleContribution à l'étude des Euthyplociidae III (Insectes Ephéméroptères)
JournalZoologische Mededelingen
Volume41
Year1966
Issue7
Pages137-141
ISSN0024-0672
AbstractC'est en 1921 que Lestage a créé le genre Polyplocia pour un Euthyplociide du Tonkin, P. vitalisi. En 1939, Ulmer a décrit, de Bornéo, deux espèces supplémentaires, P. campylociella et P. crassinervis. En 1953, j'ai montré que les deux espèces de Bornéo ne devaient en réalité en faire qu'une.
Ni Lestage ni Ulmer ne connaissaient le stade larvaire des Polyplocia.
Il m'est aujourd'hui possible de le décrire, grâce à M. le Dr. M. A. Lieftinck (Leiden) que je remercie très vivement de m'avoir donné cette occasion.
L'identité spécifique de cette larve n'est pas connue; c'est à titre provisoire que je la rapporte à P. crassinervis.
Polyplocia ?crassinervis Ulmer Matériel. — 1 larve non mature, Sambas, W Bornéo, x.1893, Dr. J. G. Hallier, Bornéo Exp. ; coll. Rijksmuseum van Natuurlijke Historie, Leiden.
Description. — Larve. Allure générale de type classique. Mandibules très longues, arquées, tronquées obliquement à l'apex. Pronotum avec les angles antérieurs étirés en épine. Patte I à tibia pourvu d'une apophyse terminale droite munie d'une brosse de poils courts; tarse également terminé par une apophyse. Trachéobranchies II-VII mal connues, apparemment toutes semblables, bilamellées, les lamelles longuement frangées de caecums. Cerques et paracerque nus, apparemment de même longueur, un peu plus des 2/3 de la longueur du corps.
Les antennes sont un rien plus longues que les apophyses mandibulaires; ces dernières ont une longueur équivalente à celle de la tête et du thorax ensemble.
Coloration générale apparemment brunâtre; l'exemplaire conservé en alcool est manifestement décoloré.
Classification42.75
Document typearticle
Download paperpdf document http://www.repository.naturalis.nl/document/150251