Go to Naturalis.nl

Search results

Record: oai:ARNO:505013

AuthorPaul Chabanaud
TitleSur deux Cynoglossus de la collection ichthyologique du Zoölogisch Museum, Amsterdam
JournalBeaufortia
Volume1
Year1951
Issue5
Pages1-4
ISSN0067-4745
AbstractSous le nom de Cynoglossus xiphoideus Günther, la collection ichthyologique du Zoölogisch Museum, Amsterdam possède 2 spécimens dont l’un est originaire de Shanghaï et l’autre, de la mer de Timor. Le spécimen de Shanghaï a été cédé au Zoölogisch Museum (sans doute à titre d’échange) par le British Museum, en 1909: c’est feu Günther qui est responsable de sa détermination. Le spécimen de la mer de Timor a été capturé par le „Siboga”: il a été mentionné par Weber (1913), puis par Weber et de Blaufort (1929). De teinte également très claire, ces deux spécimens semblent avoir subi une action décolorante. Tous deux sont des femelles; ni l’un ni l’autre n’appartiennent à l’espèce désignée par leur étiquette respective, espèce avec laquelle ils n’ont guère de commun que leur formule pleurogrammique (3 lignes latérales sur la face zénitale, aucune sur la face nadirale) et l’état cténoïde de la plupart (chez l’un) ou de la totalité (chez l’autre) de leurs écailles. Tous deux diffèrent à première vue de C. xiphoideus par la brièveté relative de leur processus préoral.
Etablis d’après l’examen de 30 spécimens, y compris le holotype, ainsi que les types de C. solum SAUVAGE, les caractères de C. xiphoideus sont les suivants: D 113—122. A 89—99. C 8 (10). D + 4 + A + C 212—226. S 123—150 (1); entre la ligne latérale synaxonale et l’épanoxale 20—23: entre la synaxonale et l’hypaxonale 21—26 (28). Toutes les écailles sont cténoides, sans excepter les pleurogrammiques; le champ acanthogène des nadirales n’est nullement réduit. En centièmes de la longueur étalon: tête 18—22; hauteur 21—26. En centièmes de la longueur de la téte; oeil 5—8 (9); espace interoculaire 4—6 (7); espace postoculaire (2) (39) 40—43; uroptérygie (48) 50—57. Le canthus rostal est très proémineat et étroitement arqué. Le processus préoral atteint et dépasse presque toujours la verticale du bord postérieur de l’oeil fixe. Il en est de même pour l’extrémité caudale du maxillaire. La narine postérieure zénithale est petite; elle s’ouvre dans la moitié antérieure de l’espace interoculaire. En alcool, la face zénithale est tout entière d’un brun plus ou moins foncé, uniforme; les nageoires sont ordinairement bordées de blanc; la face nadirale est plus claire. Dimensions maximun observées: longueur totale 281 mm.; longueur étalon 279 mm. Cette espèce n’est connue que des eaux douces du Siam et de l’Indo-Chine (Cambodge. Cochinchine. Annam et Tonkin).
Document typearticle
Download paperpdf document http://www.repository.naturalis.nl/document/548670