Go to Naturalis.nl

Search results

Record: oai:ARNO:505594

AuthorsE. Oele, W.J. Sluiter, A.J. Pannekoek
TitleTertiary and Quaternary sedimentation in the Conflent
JournalLeidse Geologische Mededelingen
Volume28
Year1963
Issue1
Pages297-319
ISSN0075-8639
AbstractSÉDIMENTATION PLIOCÈNE ET QUATERNAIRE DANS LE CONFLENT, FOSSÉ INTRAMONTAGNEUX DANS LES PYRÉNÉ
ES ORIENTALES
Cette contribution contient quelques résultats d’études sédimentologiques sur les dépôts pliocènes at quaternaires remplissant le fossé qui traverse les Pyrénées orientales en direction oblique. Les données sédimentologiques pourront fournir quelques indications sur les conditions de dépôt et sur la provenance de ces assises, ainsi que sur le climat.
Pour les couches rouges de Codalet, remplies de fragments de schiste, l’opinion de Bourcart selon laquelle elles ont été formées par des coulées boueuses, est confirmée. Elles proviennent de sols rouges formés avant le Pliocène sur les schistes du Paléozoique Ancien.
Les arkoses de Marquixanes, contenant des cailloux de granite, indiquent un climat plus sec. Ces deux dépôts datent, selon Bourcart, du début du Pliocène.
L’assise d’Escaro, à grands blocs, montre la transition de déposition par coulées boueuses vers une sédimentation fluviale. La différence entre la composition des cailloux et des minéraux lourds de ce dépôt et celle dans les dépôts actuels montre que les conditions étaient bien différentes: le massif du Canigou était bien moins élevé qu’aujourd’hui et en partie couvert de sols jaunes, parfois même rouges.
L’assise de Ternère, qui en partie remplace celle d’Escaro vers l’E, est plutôt un produit de sédimentation torrentielle. Il est probable que ces deux assises datent de la fin du Pliocène et même qu’elles pourront être contemporaines des Sables d’Ille.
Ces dernières sont des dépôts fluviaux typiques. Les intercalations argileuses ont fourni un ensemble pollinique et des fragments d’os de Rhinoceros etruscus (Falc.) qui indiquent un âge fin-Pliocène ou Villafranchien.
Tous ces dépôts ont été affectés par des mouvements tectoniques, déjà décrits antérieurement, qui ont accompagné la surrection de la chaîne pyrénéenne pendant le Pliocène et le début du Quaternaire.
Document typearticle
Download paperpdf document http://www.repository.naturalis.nl/document/549252