Go to Naturalis.nl

Search results

Record: oai:ARNO:509138

AuthorP.C.T. Snellen
TitleNouvelle espèce des Syntomides (Lepidoptera Heterocera)
JournalNotes from the Leyden Museum
Volume8
Year1886
Issue1
Pages1-2
ISSN1872-9231
AbstractQuatre mâles frais et bien conservés de 58—64 millim. d’envergure.
Cette nouvelle espèce, gigantesque pour une Syntomide, appartient au genre Automolis, tel qu’il a été défini par Herrich-Schäffer, dans son ouvrage »Sammlung aussereuropäischer Schmetterlinge” (p. 21); le nom est emprunté au bien connu »Verzeichniss bekannter Schmetterlinge” de Hübner. Herrich-Schäffer énumère comme espèces: Meteus, Cram. IV, pl. 347, fig. B, et Schm. fig. 274. lateritia, H.-S. Samml. aussereur. Meteus est un lépidoptère de la taille ordinaire des Syntomides, le corps est d’un jaune d’ocre, ainsi que le bord antérieur des ailes antérieures, le reste, avec les antennes, est d’un brun grisâtre. Lateritia et ma nouvelle espèce se ressemblent au contraire beaucoup; les ailes antérieures avec la frange sont grises avec les nervures d’un rouge de vermillon vif, l’abdomen et les ailes postérieures d’un rouge vermillon pâle. Ce qui distingue cependant la Kelleni, c’est d’abord sa grande taille; la lateritia n’a, suivant la figure qu’en donne l’auteur, qu’une envergure de 50 mm. Ensuite, la tête et le thorax sont d’un rouge vif; chez Kelleni la tête est rouge, mais le collier, les épaulettes et le dos ont une couleur gris-de-poussière foncée, striée de rouge. Chez la lateritia le bord intérieur et antérieur des ailes antérieures, une courte ligne dans la cellule 1b et toutes les nervures, ainsi qu’une ligne qui précède la frange, sont d’un rouge vif; chez la Kelleni le bord intérieur est gris, la ligne rouge dans la cellule 1b manque, et seulement les nervures 1—8 sont dessinées en rouge, de même que le bord antérieur. La frange des ailes postérieures, rouge chez la lateritia comme leur surface entière, est grise chez la Kelleni ainsi que le sommet de ces ailes.
Document typearticle
Download paperpdf document http://www.repository.naturalis.nl/document/552005